Soutenez nous !

Rejoignez nous !

Imprimez notre bulletin d'adhésion et participez à l'initiative !

Rapport de mission de 2AEFE les 20 et 21 mars 2015

Le président de notre association partenaire , Ténémakan Kaita , nous a envoyé son dernier rapport de mission qui retarce son déplacement dans les villages du Mandé.

Il retrace son périple dans les villages et évoque les différents projets.

Notre projet d’électrification de l’école de Kaka aura lieu au courant du mois d’avril.

Le projet de construction de classes à Dogoro, qui est urgent, sera lié à la générosité de chacun…. Nous sollicitons ici les personnes , sociétés, entreprises, décideurs, donateurs qui souhaitent  nous aider. nous devons rassembler 25.000 euros !

Merci d’avance à toutes les personnes sensibles à notre cause.

 

RAPPORT DE MISSION DE 2AEFE LES 20 ET 21 MARS 2015

« Le Président de 2AEFE à la tête d’une délégation de cette association a effectué une tournée dans certains villages du Mandé afin de mieux orienter les actions du partenariat SEM-2AEFE en 2015 dans ces villages. La délégation comprenait outre le Président, Mme Kankouba Keita, Issoufou Keita et Ibrahima Keita.

 

Vendredi, 20.03.2015 : Bamako – Tabou – Kalagué – Komanfara

a. Tabou

La délégation s’est rendue le matin du 20.03.2015 à Tabou où elle a procédé au lancement officiel du jumelage inter scolaire entre l’Ecole fondamentale de Tabou et le Collège de Rehon en France. La cérémonie a eu lieu dans la cour de l’école de Tabou en présence des enseignants du village, des membres du Comité de Gestion Scolaire (CGS), des élèves mais surtout des représentantes de l’association des mamans d’élèves de Tabou.

Le Président de 2AEFE a remercié tous les participants à la cérémonie pour leur accueil chaleureux et a tenu un exposé détaillé sur le partenariat entre SEM et 2AEFE et qui selon lui est une grande chance pour les enfants du Mali en général et ceux du Mandé en particulier. Il a promis que son accompagnement ne fera pas défaut, preuve, il a chargé un jeune dynamique de l’Association (Issoufou Keita) pour suivre les jumelages inter scolaires avec les différents villages. Tous voulaient témoigner de leur grande joie pour cette amitié entre leurs enfants et des enfants européens. Les enseignants et les membres du CGS ont donné leur engagement pour soutenir efficacement ce jeune partenariat qui constitue un moyen efficace pour booster la scolarisation des enfants, filles et garçons, du Mande. La cérémonie a pris fin après des séances de prise de photos de famille.

b. Kalagué

Après Tabou, la délégation de 2AEFE a continué le chemin pour se rendre à Kalagué. Dans ce village bénéficiaire de la nouvelle classe construite par Solidarité Enfants du Mande, le chef de village, accompagné des enseignants, des autorités scolaires et des élèves, attendaient la délégation de 2AEFE qui procéda à la remise des équipements pédagogiques et des kits d’hygiène. Le chef de village de Kalagué qui s’appelle aussi Ténémakan Keita comme le Président de 2AEFE, a chargé son homonyme de transmettre ses sincères remerciements au nom de tout le village, à la Présidente de Solidarité Enfants du Mande, Christiane Debras qui a apporté une grande lumière à l’obscurité de son village à travers la construction d’une nouvelle salle de classe et de son équipement complet en tables-bancs, en armoires et aujourd’hui en équipements pédagogiques pour les enseignants et pour les apprenants en plus des kits d’hygiène qui font maintenir la propreté au sein de l’établissement. Ces remerciements ont aussi été soutenus par le corps enseignant et le président du CGS. Avant de clôturer cette cérémonie, le chef de la délégation a appelé les enseignants à prendre soin de ces équipements offerts et de les utiliser dans le seul intérêt de l’école de Kalagué. Le Directeur de l’école, Monsieur Facourou Keita et ses collègues ont promis de suivre les conseils donnés par le Président de 2AEFE. La délégation a ensuite pris le chemin de Komanfara où elle devait passer la nuit

. c. Komanfara

A Komanfara il s’agissait de procéder à la remise d’une dizaine de draps de lit pour le centre de santé rénové du village. Ces draps de lit ont été offerts par le Dr Garba Cissé qui honore ainsi un engagement pris lors de l’inauguration du centre de santé, le 13 septembre 2014 à laquelle il avait pris part.

Samedi, 21.03.2015 : Komanfara – Dogoro – Bamako

La journée du 21.03.2015 était réservée au voyage à Dogoro dont la position géographique rend son accès plus difficile que les autres villages. Avant de quitter Komanfara, le chargé des questions de jumelage inter scolaire, Issoufou Keita est allé chercher les correspondances des élèves de Komanfara et celles de leurs maitres pour le Collège La Milliaire à Thionville, puis en route pour Dogoro, il récupéra également les correspondances de Kéniéro pour le collège Jules Lagneau de Metz.

Les élèves maliens sont en congé de Pâques à partir du 20.03.2015 pour deux semaines. La délégation quitta Komanfara à 8h00 pour arriver à Dogoro à 10h15 sur moins de 20 km. Elle fut accueillie par le chef de village accompagné du Directeur de l’école et de ses collègues, des élèves et un très grand nombre de femmes. L’une des salles de classes en banco a abrité la réunion entre 2AEFE et les populations. La salle a été débordée de participants dont 65% étaient des femmes. Selon la représentante des femmes, elles veulent montrer que la question de construction de nouvelles salles de classes pour leurs enfants leur tient beaucoup à cœur. Elles ont rassuré le Président de 2AEFE de leur engagement total à apporter la quantité d’eau nécessaire en cas de financement des constructions des classes. A leur tour les jeunes, également nombreux dans la salle, ont pris l’engagement d’assurer la main d’œuvre nécessaire pendant toute la durée des travaux. La joie était perceptible dans les yeux de tous. En guise de remerciement, le chef de village a offert un coq et une poule au Président de 2AEFE et à sa délégation pour en faire une soupe à Bamako, faute de ne pouvoir les manger sur place à Dogoro par manque de temps.

Les enseignants et les élèves rêvent de voir ce projet se réaliser. En dehors de la question des salles de classe, l’infirmière du village a exprimé des doléances sur l’acquisition de matériels médicaux afin qu’elle puisse travailler dans de meilleures conditions dans sa case de santé qui est aussi construite en banco. Les femmes ont appuyé ces doléances également car l’école va de pair avec la santé, disait la représentante des femmes. Des séances de photos ont mis fin à la cérémonie de prise de contact avec le village de Dogoro autour de la question de l’école.

La délégation de 2AEFE retourna à Bamako dans l’après-midi. »

Ténémakan keita , Président de 2AEFE, le 22 mars 2015

Tags:

Comments are closed.